LUMIÈRE SUR… LA MAISON DES JEUNES DE SAINT-EUSTACHE

16 janvier 2019

MEMBRE CCI2M : STÉPHANIE MERCURE, directrice générale     

Qu’est-ce que la Maison des jeunes de Saint-Eustache? C’est un organisme, mais surtout un endroit qui permet d’offrir des activités, des conseils et des ressources aux jeunes de la région! Notre valeur première est le respect et c’est « tolérance zéro » sur la discrimination/intimidation. Notre but est d’amener les jeunes à s’épanouir. Le tout est sur une base volontaire, après l’école donc beaucoup s’y rendent simplement pour décompresser de leur journée ou voir leurs amis. Nous avons aussi deux intervenants sur place pour répondre aux besoins. On encourage aussi les jeunes à faire du bénévolat ce qui permet d’obtenir des crédits directement à la Maison des jeunes pour faire des sorties par la suite. Nous avons 3 points de service à Saint-Eustache, avec des horaires variés, pour mieux servir les jeunes et leurs parents!

Un projet dont vous êtes fière? En 2014 nous avons parti le projet Défi, qui apporte un autre volet à notre mission. Nous permettons aux jeunes entre 12 et 21 ans vivants avec une déficience intellectuelle légère ou un trouble du spectre de l’autisme d’avoir des activités adaptées et encadrées! Ce projet leur permet de vivre de nouvelles expériences et de développer un sentiment d’appartenance. Donc chaque vendredi, à partir de 16 h, nous offrons ce service.

En tant que directrice générale, quels sont les défis auxquels vous faites face? Le financement, le roulement des employés et les préjugés. Nous avons la chance d’offrir de beaux programmes variés, mais il faut continuer de faire vivre monétairement La Maison des jeunes sur le long terme. Que ce soit avec des campagnes de financement ou d’autres projets. Avec des horaires de soir, il est difficile de garder une stabilité dans le poste d’intervenant, c’est tout un défi. Nous sommes conscients que c’est un beau tremplin pour les intervenants, mais notre but est de les garder le plus longtemps possible pour permettre aux jeunes d’avoir un lien de confiance. Il faut aussi constamment se battre avec la perception erronée de la population. On vit encore avec beaucoup de préjugés face à l’organisme et c’est un combat continuel pour démentir le tout!

Concrètement, qu’est-ce que la population peut faire pour soutenir l’organisme? Simplement bien s’informer, poser des questions et que les parents viennent visiter les lieux! On veut changer notre image et ça commence par bien instruire les parents sur ce que nous offrons. C’est une fausse perception que les jeunes viennent ici pour prendre de la drogue ou avoir une mauvaise influence. Je tiens à ajouter que tous les jeunes sont les bienvenus! C’est rare de pouvoir offrir des services gratuits donc on invite les jeunes à en profiter.

Levée de fonds de la Maison des jeunes de Saint-Eustache : Vendredi 3 mai, invitation au Vin et Fromages de l’organisme à la cabane à sucre Lalande.

Pour voir le PDF complet – cliquez ici